Menu secondaire

Fartage

Assistant de fartage:

Vous pouvez consulter l'assistant de fartage sur le site Web de Swix:
http://www.swixschool.com/

 

Graphique

Vous pouvvez aussi consulter le graphique indicatif ci-dessous:

Fartage

 

Origine

Fart est un mot norvégien introduit dans les dictionnaires francophones en 1907. Le mot était auparavant employé à l'école militaire de ski de Briançon ainsi que dans les premiers ski-clubs amateurs. Il consistait principalement en un cirage minutieux de la face support du ski afin d'assurer l'écoulement d'une fine pellicule d'eau au cours de la glissade de la planche. Le terme anglais ski wax garde précisément le sens de cire. Le commandant Gélinet, de l'école briançonnaise formant les premières compagnies alpines dès 1903, recommande sommairement un mélange en masse à base d'un tiers de saindoux, un tiers de cire vierge, un tiers de goudron, le tout brassé à chaud avec quelques gouttes de térébenthine.

Types de farts

Il existe des farts solides, appliqués à chaud à l'aide d'un fer à farter, et des farts liquides, appliqués à froid. Des farts différents peuvent être utilisés selon la température de l'air, la température de la neige, le type de neige, et le taux d'humidité. Chaque fart est donc défini par une composition chimique, une utilisation et une température de chauffe optimale. Un colorant est parfois intégré au fart pour identifier aisément sa température de chauffe optimale.

Le fart dit à froid est plus simple à appliquer, mais souvent moins efficace, et doit être à ce titre plus considéré comme un fart d'appoint ou de secours.

Les principaux types de farts sont les suivants :

  • farts fluorés
  • farts céramiques
  • farts graphites
  • farts paraffines naturelles
  • farts siliconés

Les farts en bloc sont généralement le produit du mélange de 5 à 7 matières premières naturelles, synthétiques, monomères et colorants.

Fart de glisse

Le fart de glisse aussi appelé fart de glissement (glide wax, en anglais) sert à optimiser les propriétés de glisse de la semelle. Il est utilisé notamment pour le ski de fond, ski alpin et le snowboard.

La fart de glisse protège la semelle contre l’oxydation, et aide à évacuer la couche d'eau produite par le frottement des semelles sur la neige.

Il faut également noter que certains farts contiennent du fluor, aux propriétés hydrophobes. Pour résumer, plus la neige sera humide, plus le fart fluoré sera efficace.

Généralement, les gammes des fabriquants sont composées de la sorte :

  • fart d'entraînement et d'entretien
  • fart faiblement fluoré (LF)
  • fart hautement fluoré (HF) - cera (fart hyperfluoré)

Fart de retenue

Le fart de retenue aussi appelé fart d'adhérence ou fart de poussée (grip wax, en anglais) est destinés à optimiser l'accroche du sur la neige. Il est presque uniquement utilisé en ski de fond.

Fartage

Le fartage est l'opération consistant à appliquer le fart sur son support cible (par ex. : un ski). Cette opération est usuellement effectuée par des semi-professionnels pour le grand public (par ex. : loueurs en station de ski), mais peut aisément être pratiquée par un novice avec un matériel relativement limité : fart, vieux fer à repasser et raclette. Cette opération doit cependant se faire dans un lieu aéré et frais, pour des raisons toxicologiques, et également d'efficacité.

Les principales étapes du fartage sont les suivantes :

  • nettoyage de la semelle (défartage)
  • structuration de la semelle
  • application du fart
  • raclage du fart (où la majeure partie du fart déposé sera retiré
  • brossage et finition.

Le fartage est devenu, ces dernières années, un facteur important et déterminant dans la préparation du matériel de compétition des skieurs, planchistes et fondeurs professionnels. Une grossière erreur des techniciens et des prévisionnistes sur l'estimation de la qualité du manteau neigeux ou verglacé de la piste relègue les équipes les plus fortes à des places subsidiaires.